Ys

Description

Les joueurs vont devoir s’enrichir en spéculant sur l’achat de différentes pierres précieuses. Chaque joueur dispose de 11 courtiers (les pions en bois) numérotés de à 4, chiffre qui représente l’efficacité des courtiers. Le plateau représente schématiquement la légendaire ville d’Ys (*) en forme circulaire avec au centre la zone du palais, au milieu la zone commerciale et à l’extérieur la zone du port. A droite de la ville une échelle représente le marché, en d’autres termes la bourse.

Au début de chaque tour est révélée une carte personnage par quartier, puis une carte navire par quartier qui indique la couleur des gemmes qui arrivent, et une carte navire de plus indiquant les couleurs des gemmes au marché. Les joueurs vont ensuite miser pour l’ordre du tour avec leurs courtiers. Ensuite dans l’ordre du tour, chaque joueur va placer deux courtiers (l’un chiffre visible l’autre chiffre caché) sur une case de marché et/ou une zone de la ville jusqu’à ce que chaque joueur ait posé huit courtiers. Les décomptes sont ensuite faits quartier par quartier pour chaque zone de la ville. Il s’agit là d’avoir des majorités dans les zones.

Le joueur majoritaire dans un quartier gagne deux gemmes armi celles proposées par le navire, le second joueur emporte les deux autres gemmes. Le décompte se poursuit par les zones. Un joueur majoritaire dans une zone de port gagne une gemme noire, un joueur majoritaire dans une zone commerciale empoche 3 pièces d’or et un joueur majoritaire dans une zone de palais s’empare de la carte personnage du quartier. Les égalités sont résolue en utilisant les valeurs des courtiers non utilisés dans le tour. Au marché, les égalités dans les lignes permettent d’emporter la gemme placée en regard de la ligne. Le joueur majoritaire dans la colonne peut faire varier le cours de la gemme de la colonne. Au terme de la partie, les points de victoire sont attribués selon le cours des gemmes pour chaque couleur et la majorité en nombre de gemmes. Ainsi pour la couleur de gemme la mieux cotée, le joueur qui en possède le plus marque 24 points, le second 18, le troisième 12 et le dernier 6. Pour la gemme placée en seconde position sur la cotation du marché les points attribués sont de 20, 15, 10 et 5 pour celui qui en possède le plus puis le second, le troisième et le dernier… et ainsi de suite. Le joueur qui a le plus de points l’emporte.

(*) Pour la petite histoire, Ys est une ville légendaire bretonne érigée en pleine mer dans la baie de Douarnenez par le roi Gradlon pour sa fille Dahut. Mais Ys devint peu à peu une ville de débauche et fut détruite par les flots que Dieu aurait mis en furie pour punir Dahut, fille impudique. La légende dit qu’Ys était la plus belle ville du monde et quâprès sa destruction Lutèce fut baptisée Paris car en breton « Par Ys » signifie « comme Ys »

Carte de visite

Titre français Ys
Auteur Cyril Demaegd
Editeur Ystari (2004)
Genre Jeu de plateau
Série
Nb de joueurs 2 à 4
Âge dès 15 ans
Durée 90 minutes
Néophyte Passionné
Pour rire Pour réfléchir
En famille Entre ami-e-s

Votre avis

Notez ce jeu
1 vote par personne
2.5 - 2 votes

Ressources

C’est dans la boîte

  • la règle (trilingue)
  • 56 cylindres de bois
  • 5 marqueurs plus petits
  • 110 gemmes
  • 4  paravents
  • 24 cartes personnage
  • 24 cartes navire
  • 6 cartes ordre

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=1160

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.