jeudi 21 septembre 2017     

«

»

Imprimer ce Article

Schotten Totten

Description

Deux clans écossais se battent pour placer les bornes de leur village et obtenir le plus grand territoire. Les fans d’Astérix y verront aussi certains clins d’œil.

Avec la règle de base, les neuf bornes sont placées côte à côte entre les deux joueurs. Chacun reçoit six cartes, le solde du paquet constitue une pioche face cachée. A tour de rôle chaque joueur pose face visible une carte de sa main en face de l’une des bornes puis pioche une carte. Un joueur ne eut pas poser plus de trois cartes de son côté d’une borne. Le côté le plus puissant emporte la borne. Le premier joueur qui emporte trois bornes adjacentes ou cinq bornes l’emporte.

La puissance est fonction des cartes posées. Un groupe de trois cartes de même couleur dont les numéros se suivent est plus puisant qu’un groupe de trois cartes de couleurs différentes mais de même numéro qui est plus puissant qu’un groupe de trois cartes de même couleur qui est plus puissant qu’un groupe de trois cartes de couleur quelconque dont les numéros se suivent qui est plus puissant qu’un groupe de trois cartes quelconque. En cas d’égalité de puissance la somme des valeurs des cartes prime et en cas d’égalité le premier joueur qui a posé les trois cartes emporte la borne. Si un joueur peut démontrer, avec les cartes posées sur la table uniquement, que l’adversaire ne peut pas constituer de groupe plus puissant que le sien, il emporte aussi la borne. Et lorsqu’une borne est prise, il est interdit de poser des cartes personnage par la suite, d’où l’importance de ce point de règle.

Carte de visite

Titre français Schotten Totten
Auteur Reiner Knizia
Editeur Ass (2004)
Genre Jeu de cartes
Série
Nb de joueurs 2
Âge dès 10 ans
Durée 230 minutes
Néophyte Passionné
Pour rire Pour réfléchir
En famille Entre ami-e-s

Votre avis

Notez ce jeu
1 vote par personne
3.5 - 2 votes

Ressources

C’est dans la boîte

  • la règle
  • 73 cartes

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=2250

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *