vendredi 23 juin 2017     

«

»

Imprimer ce Article

Sankt Petersburg

Description

Les joueurs doivent récolter des points de victoire donnés essentiellement par des bâtiments et des nobles qu’il faudra acheter grâce aux revenus des artisans et des nobles. Chaque joueur débute la partie avec 25 roubles, il pioche au hasard une carte premier joueur et prend le marqueur correspondant. Les cartes sont mélangées par catégorie et placées sur l’emplacement prévu sur le plateau. Chaque tour de jeu représente une année divisée en quatre saison (saison des artisans, des bâtiments, des nobles, des améliorations). A chaque saison, des cartes de la catégorie correspondante s’ajoutent à celle déjà proposées à la vente sur les deux rangées prévues. Le marqueur de premier joueur sert à déterminer qui commence chaque saison. Les marqueurs tourne d’un joueur en sens horaire au terme de chaque année.

A son tour, le joueur peut effectuer une action (acheter une carte du plateau et la poser devant lui après avoir payé son coût, prendre une carte du plateau en main, poser une carte de sa main devant lui après avoir payé son coût, effectuer une action spéciale autorisée par certaines cartes, passer). A chaque saison, chaque joueur pourra effectuer autant d’actions qu’il le désire, mais une par une. Il fait une action, puis le joueur suivant (en sens horaire) fait une action et ainsi de suite jusqu’à ce que tous les joueurs aient passé durant un tour de table complet. La saison se termine à ce moment et on passe à un décompte. Pour ce décompte, ne sont pris en considération que les cartes de la saison en question que le joueur a posé face visible devant lui. Le décompte rapporte de l’argent et/ou des points de victoire.

Toute la subtilité de ce jeu réside dans la gestion de sa fortune, qui est toujours maigre. Il faut acheter des artisans le plus rapidement possible et bien entendu au moindre coût possible. Chaque artisan rapporte 3 roubles au terme de chaque saison artisan, mais leur coût varie entre 3 et 8. Certains mettront donc deux à trois tours pour être rentabilisés, et une partie dure cinq à huit tours. La saison des bâtiment est plus délicate à gérer. les bâtiments rapportent des points de victoire à chaque tour, mais ils sont chers et ne ramènent pas un kopek. Certains bâtiments permettent des actions spéciales, pouvoir les acheter fournit souvent un avantage non négligeable. Les nobles sont indispensables, ils ramènent de l’argent, proportionnellement moins que les paysans, et surtout des points de victoire en fin de partie, et parfois même en cours de partie. L’achat des améliorations dépend souvent des cartes que l’on a soit en main soit devant soi.

Les joueurs doivent constamment surveiller différents paramètres en cours de partie. Qui est premier joueur de chaque saison, combien d’emplacement sont encore disponibles pour faire venir de nouvelles cartes, combien me reste-t-il d’argent au terme de l’année (important car il faut pouvoir acheter au moins un artisan au début de l’année suivante, durant les trois ou quatre première années du moins)? Etre premier joueur d’une saison est souvent un gros avantage. Parfois il ne faut pas hésiter à prendre une carte d’une saison précédente en main uniquement pour faire de la place sur le plateau et ainsi avoir l’opportunité, à la saison où l’on se retrouve premier, de pouvoir acquérir deux cartes alors que les autres joueurs ne pourront en prendre qu’une seule de la saison en question. Mais la main est limitée à trois cartes, et chaque carte non posée au terme de la partie coûte cinq points de victoire.

Carte de visite

Titre français Sankt Petersburg
Auteur Michael Tummelhofer
Editeur Hans im Glück (2004)
Genre Jeu de cartes
Série
Nb de joueurs 2 à 4
Âge dès 12 ans
Durée 60 minutes
Néophyte Passionné
Pour rire Pour réfléchir
En famille Entre ami-e-s

Votre avis

Notez ce jeu
1 vote par personne

Ressources

C’est dans la boîte

  • la règle
  • 60 billets de banque (roubles)
  • 31 cartes « Artisans »
  • 28 cartes « Bâtiments »
  • 27 cartes « Nobles »
  • 30 cartes « Echanges »
  • 4 marqueurs et 4 cartes premier joueur
  • 8 pions en bois
  • 1 plateau de jeu

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=2258

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *