lundi 23 octobre 2017     

«

»

Imprimer ce Article

Age of Steam

Description

Le but du jeu est de construire des lignes ferroviaires entre les différentes villes afin de pouvoir y transporter des marchandises. Plus une marchandises franchit de tronçons entre deux villes, plus elle rapporte d’argent et, partant, de points de victoire. Lors de la mise en place, chaque ville principale du plateau reçoit deux ou trois cubes de marchandise. Ces marchandises devront être acheminées vers une ville de même couleur. Le nombre de tour varie en fonction du nombre de joueurs. Chacun pourra procéder au maximum à deux transports par tour qui rapporteront un revenu, lequel servira à construire des rails pour relier davantage de villes et augmenter son revenu.

Chaque joueur reçoit l’équivalent de 10$ en début de partie. Au terme de chaque tour il recevra de l’argent en fonction des transports qu’il a effectué et devra payer pour ses locomotives, schématiquement représentées par le nombre de villes à travers lesquels les marchandises peuvent transiter et verser les dividendes des titres émis par sa compagnie ferroviaire. L’ordre de jeu du premier tour est déterminé au hasard. Chaque tour se compose de 10 phases.

La première phase consiste à émettre des titres. Dans l’ordre du tour, chaque joueur décide du nombre de titre qu’il veut émettre. Pour chaque titre émis il reçoit 5$. mais au terme de chaque tour il devra verser 1$ de dividende par titre émis. Un joueur peut émettre un maximum de 15 titres durant une partie. Les joueurs misent ensuite pour l’ordre du tour. Le premier joueur qui passe joue en dernier et ne paie rien, le second joueur qui passe joue en avant-dernier et paie la moitié de sa mise et ainsi de suite. Les deux derniers joueurs qui passent jouent respectivement second et premier mais paient l’intégralité de leur mise.

L’ordre du tour déterminé, chaque joueur choisit, dans l’ordre du tour, une action (ou un rôle). Elles sont au nombre de sept: déplacer les marchandise en premier, construire les rails en premier, construire 4 rails ai lieu de 3, augmenter gratuitement d’un cran son niveau de locomotive, construire une nouvelle cité, choisir de nouvelles marchandises, avoir la possibilité de passer une fois lors de l’enchère pour l’ordre du prochain tour. Un joueur qui vise absolument une action particulière sera évidemment obligé de miser pour jouer premier afin d’avoir le premier choix, au risque bien sûr de se retrouver à cours d’argent pour construire.

La troisième phase est la construction de voies ferrées. Chaque joueur, dans l’ordre du tour mais en débutant par celui qui a choisi l’action première construction, peut construire de 0 à 3 tuiles de voie, soit en partant d’une grande ville soit en poursuivant une voie qu’il a débuté au tour précédent. Après avoir construit, le joueur paie le coût de ses voies et place un marqueur de sa couleur sur le tronçon. Il est évidemment interdit d’empiler des tuiles sur un même hexagone.

Lorsque tous les joueurs ont construit, ils déplacent les marchandises, en débutant par le joueur qui a choisi l’action de premier déplacement et en suivant dans l’ordre du tour. Chaque joueur déplace à tour de rôle une marchandise puis une seconde. Chacun peut renoncer à un des deux transports pour augmenter son niveau de locomotive, le niveau de locomotive permettant de traverser davantage de ville. Une marchandise transportée rapporte 1$ par ville qu’elle traverse au propriétaire du tronçon de voie emprunté. Ce revenu est noté immédiatement sur l’échelle des revenus. Il est autorisé d’emprunter les tronçons d’autres joueurs qui bénéficieront alors du revenu du transport.

Une fois les transports effectués, chaque joueur touche en liquide un nombre de $ égal à son revenu. Il s’acquitte ensuite des frais (1$ par titre émis et 1$ par niveau de locomotive). S’il manque de liquide, son niveau de revenu va diminuer sur l’échelle du nombre de $ manquant. En principe si le revenu d’un joueur passe en-dessous de 0, sa compagnie fait faillite et le joueur est éliminé. La gestion de l’argent est donc un facteur capital et il est indispensable de calculer dès le début de chaque tour quel montant sera à payer en fin de tour pour le mettre en réserve. A partir d’un certain niveau de revenu, les joueurs doivent en outre s’acquitter d’un impôt qui réduit leur revenu.

A ce moment du tour de nouvelles marchandises apparaissent sur le plateau. Le joueur qui a choisi l’action marchandise prend deux cubes dans la sachet et les place sur la grille d’arrivée dans les cases libres de son choix. Il lance ensuite six dés pour chaque région (est et ouest). Le résultat de chaque dé désigne une ville et le nombre de dés du même chiffre donne le nombre de marchandises qui vont arriver sur la ville en question. Les marchandises sont immédiatement transférées de la grille de production sur le plateau vers les villes correspondantes. Le marqueur de tour est avancé d’une case et un nouveau tour commence.

Au terme de la partie. chaque joueur marque 3 points de victoire par $ de revenu sur l’échelle et 1 point de victoire par tuile de rail construite pour chacune de ses liaisons terminées entre deux villes. Il retranche à ce total 3 points par action émise. Le joueur qui a le plus de points l’emporte. L’argent liquide restant n’entre pas en considération. Les égalités sont ainsi possibles.

Pour varier les plaisirs, plusieurs plateaux de jeu différents sont en vente.

 

Carte de visite

Titre français Age of Steam
Auteur Martin Wallace
Editeur Winsome Games (2001)
Genre Jeu de plateau
Série Age of Steam
Nb de joueurs 3 à 6
Âge dès 15 ans
Durée 120 minutes
Néophyte Passionné
Pour rire Pour réfléchir
En famille Entre ami-e-s

Votre avis

Notez ce jeu
1 vote par personne
5 - 3 votes

Ressources

C’est dans la boîte

  • la règle
  • 1 plateau de jeu
  • 1 feuille marchandises et actions
  • 1 feuille revenus
  • 8 pions ville
  • 136 tuiles de voies
  • 8 tuiles nouvelle métropole
  • 96 cubes de marchandises
  • 6 jeux de pions de propriété
  • 40 pièces dorées
  • 40 petites pièces argentées
  • 10 grandes pièces argentées
  • 1 marqueur de tour
  • 6 dés

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=3194

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *