mardi 19 septembre 2017     

«

»

Oct 24 2012

Imprimer ce Article

Filou

Description

Sous-titre du jeu: le chat dans le sac. Une formule qui laisse un peu pantois et pourtant tout est dans ce sous-titre qui donne l’essence même du jeu. Mais non il ne s’agit pas de mettre des chats dans un sac et les chats n’ont en réalité que peu à voir avec cette histoire. En réalité il s’agit de la traduction mot à mot d’une expression allemande dont l’équivalent français est « les yeux fermés ». Si en français on n’achète pas les yeux fermés, en allemand on n’achète pas « le chat dans le sac ». Il s’agit ici donc d’achat un peu les yeux fermés. Quand aux souris elles n’ont guère à y faire ici non plus, et là aussi l’auteur allemand a joué habilement avec la langue de Goethe. Si dans nos contrées ont peut payer en briques (tu peux me filer 10 briques), en allemand c’est avec des souris. Suite à une traduction tout ce qu’il y a de plus littérale la souris est devenue la monnaie du jeu.

Mais revenons à nos moutons, si l’expression est encore un tant soit peu politiquement correcte dans le contexte ambiant. Chaque joueur reçoit un lot de dix cartes à la couleur de son choix. Il mélange ses cartes et en défausse une au hasard. Les cartes souris, autant qu’il y a de joueurs, sont placées au centre de la table en débutant par celle du sac et en suivant par les cartes de valeur dans l’ordre croissant. Un nombre de souris (argent) égal à la valeur de la carte est posé sur chaque carte. Chaque joueur reçoit 15 souris (argent). Un premier joueur est désigné et place le sac de bois devant lui.

Chaque joueur choisit une carte de sa main et la place face cachée devant une carte souris. Le premier joueur la place devant la carte sac, le suivant devant la carte avec la plus petite valeur et ainsi de suite. Les cartes ainsi posées constituent le lot qui sera mis en vente lors de l’enchère. La carte devant le sac est révélée et les enchères débutent par le premier joueur. Le suivant doit surenchérir ou passer et ainsi de suite. Dès qu’un joueur passe, il prend l’argent sur la carte la plus faible sur laquelle se trouve encore un montant, reprend sa mise et ne peut plus enchérir pour le lot. La carte suivante du lot est retournée et l’enchère continue avec les joueurs restants. Le dernier joueur gagne le lot est paie le montant articulé à la banque. Une nouvelle enchère commence.

Donc les joueurs achètent bien, aux enchère soit, un peu les yeux fermés. Il est difficile de savoir de quoi le lot est constitué. Chaque joueur a les mêmes cartes en main, à l’exception de celle qu’il a défaussée au hasard au début. ans chaque lot, cinq cartes ont une valeur positive (3, 5, 8, 11 et 15 points), deux cartes ont une valeur négative (-5 et -8), une carte a une valeur nulle (c’est le lapin qui s’est perdu dans l’histoire) et deux cartes sont des chiens qui font fuir un chat (à noter que deux ou plusieurs chiens présents dans un même lot préfèrent se courir après et s’éliminent mutuellement).

Au terme de la partie, soit après la vente de neuf lots, chacun additionne la valeur des cartes qu’il a récolté (le total peut naturellement être négatif), additionne à ce total l’argent qu’il a encore devant lui (le total peut là aussi être négatif), et le joueur qui a le plus de points l’emporte.

Carte de visite

Titre français Filou
Auteur Friedemann Friese
Editeur 2F-Spiele (2007)
Filosofia
Genre Jeu de cartes
Série
Nb de joueurs 2 à 5
Âge dès 10 ans
Durée 30 minutes
Néophyte Passionné
Pour rire Pour réfléchir
En famille Entre ami-e-s

Votre avis

2.7 - 3 votes

Ressources

C’est dans la boîte

  • la règle
  • 55 cartes
  • 1 marqueur 1er joueur
  • 76 jetons de monnaie

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=4945

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *