jeudi 14 décembre 2017     

«

»

Nov 06 2012

Imprimer ce Article

Ils nous ont échappé… et autres ratés!

Vous savez bien comment c’est lorsque vous visitez ce genre de manifestation. Vous arrivez avec un gros volume de souhaits et vous en repartez avec un sac de frustrations. Alors justement de ces frustrations, nous allons en parler un peu. Mais il faut aussi dire que notre liste de souhait était très longue et que nous n’aurions de toute manière pas pu jouer à tous les jeux voulus, je dirai même plus, il eut été difficile de faire davantage que ce que nous avons fait.

D’entrée, les Nains (Die Zwerge) chez Pegasus nous ont fait de l’oeil, au même titre de Milestones et Noblemen. Et si finalement nous avons testé et emporté les deux derniers, le premier est resté sur sa table, faute d’avoir pu y jouer. A notre décharge, nous ne l’aurions pas acheté en raison du grand nombre de cartes à texte en allemand, mais quand même…

Belfort figurait aussi sur notre liste. Las, il n’était pas disponible en prêt, et pas non plus sur le stand Pegasus. On se demande encore où il est passé. Et ça restera certainement une des grosses déception de ce millésime munichois.

Parmi les jeux qui ont fait un certain buzz à Essen, nous avions sur notre liste Goblins Inc. et Gingkopolis. Tous deux étaient en vente, mais pas en prêt. Impossible de les tester donc, à notre grand regret. Pas trace non plus de Tzolkin, Tokaido, Gentlemen Cambrioleur, Lady Alice ou Massilia. Fort dommage, en tous cas pour Lady Alice que nous avons tout de même pu tester grâce à pyf qui avait acheté un exemplaire à Essen. Mais les regrets sont d’autant plus grands. Gageons cependant que le Maître de Jeu en aura bientôt en vente, le chemin n’est pas tant long depuis Genève, siège de l’éditeur.

Myrmes figurait bien sur notre liste et il était possible d’y jouer et de l’acheter. Mais là aussi, avec une seule table, il était difficile d’approcher. Et donc dans le doute, nous nous sommes abstenus. Mais si le jeu termine au 3e rang du classement de Boardgamegeek à Essen, il ne figure que le premier jour sur le classement Fairplay, il a donc fait illusion vendredi avant de disparaître, et se classe 27e au classement H@ll 9000.

Au stand Kosmos, trois jeux avaient une grosse cote: le Hobbit (le jeu du film), Star Wars l’attaque des clones, par Inka et Markus Brand (les auteurs de Village) et Andor, que nous connaissions déjà. Mais difficile d’approcher des tables du stand, pris d’assaut dès l’ouverture.

Voilà donc pour le chapitre déceptions. Individuellement, chacun de nous a en revanche trouvé chaussure à son pied pour compenser ces quelques regrets. Ainsi, en en vrac, ont été achetés l’extension d’Agricola pour deux joueurs, le Havre pour deux joueurs, la dernière extension pour Die Fürsten von Catan, Helvetia Cup, Shafausa, le jeu de dés à raconter des histoires dont le nom échappe au chroniqueur peu attentif. En revanche, impossible de trouver un Tichu, et une sortie à Munich sans Tichu c’est un peu comme… un bretzn sans sel :-). Malgré tout, la cuvée fut intéressante, vivement la prochaine édition.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=5071

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *