mardi 25 juillet 2017     

«

»

Déc 04 2012

Imprimer ce Article

Troyes

Description

Troyes est un jeu complexe qui ne s’apprécie pas forcément à sa première partie. Un peu de persévérance est nécessaire pour goûter tout le sel de cette création qui fait une sorte de synthèse de différents mécanismes déjà vu dans d’autres jeux, mais dans un tout autre contexte. L’usage des dés n’est certainement pas des moindres, nous y reviendront. La mise en place n’est pas trop fastidieuse. Le nombre de cartes à trier est faible, chaque joueur reçoit les pions de sa couleur, un peu d’argent et une carte personnage, laquelle a son importance puisqu’elle indique quel critère rapportera des points de victoire au terme de la partie, non pas uniquement au propriétaire de la carte, mais à tous les joueurs qui le remplisse. Chaque joueur place ensuite un certain nombre de ses pions personnages (selon le nombre de joueurs) sur les emplacement des trois bâtiments de la ville (jaune, rouge et blanc). Chaque joueur prend un dé par pion personnage à la couleur du bâtiment dans lequel il se trouve. Ces dés seront ses travailleurs.

A son tour, le joueur effectue une action parmi plusieurs possible. Le plus souvent il s’agit de mobiliser des travailleurs, donc des dés. C’est ici qu’intervient l’usage des dés un peu différent de ce que l’on peut généralement attendre de dés. Chaque joueur lance ses dés et les place sur son quartier. Lorsqu’il les mobilise, il le fait par groupe de 1 à 3 dés et il peut toujours acheter un ou plusieurs dés, dont le prix est progressif, aux autres joueurs, lesquels ne peuvent pas refuser. Les résultats des dés aura donc une influence relative sur le cours de la partie. Les dés servent à placer des pions sur les différents emplacements du plateau et c’est là que tout se joue.

Au final Troyes s’avère être un jeu surprenant, très bien ficelé, qui pourrait bien entrer dans le club assez fermé des grands classiques du genre à l’image de Puerto Rico ou Caylus. Les cartes d’activité permettent de faire varier chaque partie, tout comme le lancer des dés qui oblige à composer avec un paramètre aléatoire qui ne péjore pas pour autant la situation du joueur qui a lancé les dés. Au contraire, un bon lancer de dé attisera la convoitise des autres joueurs qui achèteront les meilleurs dés, souvent au grand dam du lanceur qui se retrouve parfois les caisses pleines mais avec des dés moins intéressants lorsqu’arrive son tour.

Carte de visite

Titre français Troyes
Auteur Sébastien Dujardin
Xavier Georges
Alain Orban
Editeur Pearl Games (2010)
Genre Jeu de plateau
Série Troyes
Nb de joueurs 2 à 4
Âge dès 12 ans
Durée 90 minutes
Néophyte Passionné
Pour rire Pour réfléchir
En famille Entre ami-e-s

Votre avis

4.5 - 4 votes

Ressources

C’est dans la boîte

  • la règle
  • 1 Plateau de jeu
  • 40 pièces deniers
  • 54 jetons points de victoire
  • 24 dés
  • 56 habitants
  • 90 cubes
  • 8 disques en bois
  • 1 page d’annexe
  • 9 cartes Activité
  • 16 cartes Événement
  • 6 cartes Personnage
  • 1 carte Premier joueur
  • 6 cartes Aide de jeu

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=5314

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *