vendredi 23 juin 2017     

«

»

Déc 16 2012

Imprimer ce Article

Tournay

Description

Erigée par les Romains au Ier siècle dans la Gaule belge, Tournay doit l’essentiel de son essor à l’Escaut. En 881, Tournay est dévastée par les Normands, qui laissent derrière eux un champ de ruines. Ce jeu vous invite à prendre part à la reconstruction de Tournay, et à la glorieuse ère qui portera la ville pendant plus de sept siècles. Vous allez tenter de développer le quartier le plus prestigieux, en combinant astucieusement les atouts des trois domaines d’activités de la ville: militaire, religieux et civil. Nul doute que le prestige de vos bâtiments rayonnera sur toute la ville !

Au premier abord, Tournay n’est pas sans rappeler Troyes, des mêmes auteurs et du même illustrateur. Le graphisme y est pour beaucoup dans cette similitude qui s’arrête cependant à l’aspect visuel. Si Troyes nécessite de jouer avec le hasard des dés, Tournay oblige à jouer avec le hasard des cartes.

Chaque joueur gère un quartier de la ville en pleine reconstruction. Comme les autres joueurs, il aura à cœur d’en faire le quartier le plus prestigieux. Les joueurs disposent d’habitants de différentes couleurs apparentées aux couleurs des cartes représentant des bâtiments ou des personnages dont la principale fonction est d’optimiser les bâtiments que vous allez construire.

A son tour, le joueur peut jouer une carte de sa main, ce qui équivaut à construire un bâtiment ou placer un personnage dans son quartier. Les cartes placées ne peuvent plus être déplacées et il faudra construire de manière à créer un carré de 3×3 cartes. Évidemment, il faut payer le coût de construction. Le joueur doit ensuite utiliser un ou plusieurs de ses habitants pour réaliser une action

Les habitants serviront au joueur pour piocher ou activer des cartes, lutter contre un événement néfaste ou encore récupérer les habitants mobilisé lors des tours précédents. Les bâtiments activée permettront, selon leur catégorie, de gagner de l’argent, d’être plus efficace lors de la pioche de cartes, de recruter de nouveaux habitants et de marquer des points de victoire. Il s’agira donc de créer des combinaisons de cartes efficaces pour totaliser un maximum de points de victoire.

La partie se termine, fondamentalement, lorsque deux joueurs au moins ont construit neuf bâtiments/personnage dans leur quartier avec au moins un bâtiment de prestige. Elle peut intervenir plus précocement avec l’arrivée progressive des crieurs publics qui se trouvent dans les pioches de cartes. Ces cartes déclenchent un événement puis sont mises de côté. Leur nombre peut provoquer la fin de la partie, d’où la nécessité d’être attentif aux cartes piochées.

Carte de visite

Titre français Tournay
Auteur Sébastien Dujardin
Xavier Georges
Alain Orban
Editeur Pearl Games (2011)
Genre Jeu de cartes
Série
Nb de joueurs 2 à 4
Âge dès 12 ans
Durée 60 minutes
Néophyte Passionné
Pour rire Pour réfléchir
En famille Entre ami-e-s

Votre avis


Ressources

C’est dans la boîte

  • la règle
  • 108 cartes Activité
  • 4 cartes Place
  • 15 cartes événement
  • 4 jetons Décompte
  • 1 jeton Premier joueur
  • 1 plateau de jeu recto/verso
  • 33 habitants
  • Des deniers
  • 20 jetons Marqueur de dommage/habitant gris
  • 6 aides de jeu

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=5510

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *