vendredi 23 juin 2017     

«

»

Déc 16 2012

Imprimer ce Article

Village

Description

Chaque joueur dispose de sa famille, composée de 11 personnages dont les générations sont numérotées de 1 (la première qui entre en jeu, donc la plus ancienne) et 4, et de sa ferme, un petit plateau de jeu qui lui servira aussi de décompte du temps qui passe. Le plateau principal au centre de la table est le village qui se compose d’un marché, d’un quartier d’artisans, d’une église, d’un cloître, d’un hôtel de ville, d’une zone représentant l’extérieur (voyages) et d’un livre d’archives.

Des cubes de couleur sont placés dans ces différents lieux. A son tour, le joueur prend un cube de l’un des lieux, le place sur sa ferme, et réalise l’action du lieu s’il le souhaite. Certaines actions nécessitent la présence de personnage. Ainsi pour vendre du grain, le joueur doit avoir un personnage sur sa ferme. Il est aussi possible de mettre un personnage en apprentissage de manière à ne pas devoir payer ce que l’artisanat produit. Prendre un cube à l’église équivaut à un mariage qui donnera naissance à un nouveau membre de votre famille. A l’hôtel de ville il est possible d’envoyer un membre faire de la politique, au cloître, vous en ferez un ecclésiastique, à l’extérieur, il deviendra un voyageur. Et ces personnages demeureront en place et pourront « faire carrière » jusqu’à leur décès.

Car chaque action choisie dure un certain temps que le joueur doit répertorier sur son plateau individuel en déplaçant un pion sur l’échelle qui en fait le pourtour. Et à chaque fois que ce pion fait un tour complet, un des personnages meurt. Le joueur a plus ou moins le choix. Il doit faire mourir en priorité les personnages les plus vieux, donc ceux qui ont le plus petit chiffre. En cas d’égalité, il choisit. Et le personnage qui meurt peut être placé sur le grand livre des archives s’il reste encore de la place. Car ici les places sont limitées en fonction des rôles des personnages. Il n’y aura par exemple que 2 places pour les politiciens mais 3 pour les ecclésiastiques. Et lorsque toutes les places sont occupée, le personnage se retrouve anonymement au cimetière, et ne donnera aucun point à sa famille.

La partie se termine lorsque le livre d’archives est rempli ou lorsque le cimetière est plein. Les joueurs marquent des points en fonction du nombre de personnages qu’ils ont au livre d’archives (on se souvient d’eux)et aussi selon les actions des personnages de leur vivant et leur influence actuelle (où ils se trouvent dans la hiérarchie ecclésiastique ou politique). Les tuiles achetées au marché peuvent aussi donner des points, ainsi que l’argent. Le joueur qui en totalise le plus l’emporte.

[warning]Lire l’article découverte[/warning]

Carte de visite

Titre français Descendance
Auteur Inka Brand
Markus Brand
Editeur Eggertspiele (2011)
Gigamic
Genre Jeu de plateau
Série
Nb de joueurs 2 à 4
Âge dès 12 ans
Durée 90 minutes
Néophyte Passionné
Pour rire Pour réfléchir
En famille Entre ami-e-s

Votre avis


Ressources

C’est dans la boîte

  • la règle
  • 1 plateau de jeu
  • 44 membres de familles
  • 4 moines noirs
  • 32 marqueurs
  • 6 cubes Peste
  • 1 marqueur Premier Joueur
  • 1 marqueur Prochain Premier Joueur
  • 72 cubes d’influence
  • 2 sacs en tissus
  • 40 tuiles Marchandise
  • 4 plateaux Ferme
  • 24 tuiles Client
  • 15 pièces
  • 20 sacs de grains
  • 3 cartes Mise en place
  • 1 carte de Résumé de la Messe

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=5515

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *