jeudi 14 décembre 2017     

«

»

Mar 20 2013

Imprimer ce Article

Archipelago: la découverte d’un nouveau monde

Voilà un jeu qui laisse un sentiment pour le moins bizarre. D’un côté il propose un thème très immersif. On se sent rapidement l’âme d’un explorateur, d’un gouverneur, d’un entrepreneur au fur et à mesure que l’on voit son bout de terre se développer, grandir, produire. Et l’on a aucune peine à imaginer l’avenir, on construira une ville, un port, on installera un marché, des églises et l’aventure sera belle. Oui! Sauf que la partie se termine abruptement. Adieu veaux, vaches, cochons, couvées. Tous mes plans s’effondrent. Que n’avais-je envisagé que la partie put s’achever dès la troisième chapelle bâtie. Quelle frustration.

Car voilà bien l’autre face de la pièce, la frustration de ne pas avoir pu mener à bien ses plans, son développement. Oui, j’entends déjà les remarques, mais souffrez de me laisser terminer mon histoire. Or donc, la frustration est bien présente. A ma décharge, je n’ai que peu de recul: deux parties seulement et en version courte, selon les règles. Pourquoi en version courte? La raison en est des plus simples. Après avoir lu dans de nombreux compte-rendus les mots « long », « très long » quand ce n’était pas « trop long », la logique a guidé ce choix vers la version courte, h^juste histoire de savoir de quoi il retournait.

Et là, après deux parties frustrantes, je le dis clairement: fuyez, joueurs pressés, ce jeu n’est pas pour vous. A première vue, Archipelago semble être un jeu à savourer longuement. On sent bien que la création d’une nouvelle société, d’une nouvelle civilisation ne peut pas se faire en deux coups de cuillère à pot. Il faut du temps, du labeur, de la sueur. En ce qui me concerne, ma prochaine partie se fera en version longue, comme un bon film que l’on prend plaisir à revoir en DVD en son habit « uncut ». Je crains en revanche qu’il ne faille prévoir le rendez-vous avec cette histoire longtemps à l’avance. Car je suis convaincu qu’à moins de trois heures, il sera difficile d’en apprécier toutes les saveurs. Qui a dit « trop long »?

[warning]Lire la fiche[/warning]

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=5884

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *