lundi 23 octobre 2017     

«

»

Avr 11 2013

Imprimer ce Article

Archipelago

Description

Archipelago fait partie de la famille des jeux dits « semi-coopératifs ». Les joueurs doivent en effet éviter que le jeu ne gagne la partie, auquel cas ils ont tous perdus, mais dans le cas contraire, un seul peut l’emporter. Donc coopérer pour éviter de tous perdre pour faire en sorte qu’un seul l’emporte. Le danger existe qu’un joueur essaie de faire gagner le jeu dès lors qu’il considère ses propres chances de gagner comme vaines. Mais peut-être y-a-t-il un indépendantiste parmi les joueurs, qui alors l’emporterait. Ce point de règle impose aussi la prudence.

Malgré une pléthore d’éléments, de pièces et de pions, le jeu n’est pas trop complexe, en tous cas moins que le matériel ne peut le faire craindre. Une fois la mise en place faite, et là il faut tirer un coup de chapeau à l’éditeur qui est parvenu à rendre la boîte réellement utilisable, les joueurs auront des colons et un bateau pour débuter la partie. Ils pourront ensuite choisir la longueur de la partie (compter environ 15 à 20 minutes par joueur la partie courte, 30 à 40 la partie moyenne et 50 à 60 la partie longue) déterminée par le choix des cartes objectifs.

Chaque joueur a sur sa carte le critère qui met fin à la partie, quel que soit le joueur qui y parvient, le propriétaire de la carte doit l’annoncer si le critère est rempli, ainsi qu’un critère qui donnera des points de victoire aux joueurs qui le remplissent. Un critère de points est également visible par tous les joueurs.

Le tour de jeu comporte 6 phases qui, pour beaucoup, sont effectuées simultanément. Les joueurs commencent par rendre disponibles leurs colons, suit une enchère pour l’ordre du tour, celui qui l’emporte décide de l’ordre pour tous les joueurs, il y a ensuite une phase d’administration qui, en fonction des marchandises sur les marchés et du nombre d’indigènes fait varier l’indice de révolte. Les joueurs doivent ensuite résoudre des crises de consommation, il s’agit de rendre des denrées à la banque, faute de quoi l’indice de révolte augmente.

Le cœur du jeu est la phase d’actions. Chaque joueur en a 3, 4 ou 5 selon le nombre de tuiles explorées. Il en joue une à son tour et chacun le fait dans l’ordre du tour, jusqu’à ce que chaque joueur a épuisé ses actions. Ces actions permettent de récolter, prélever des taxes, vendre ou acheter des denrées, augmenter la population de la colonie, explorer de nouvelles terres, construire des bâtiments. Les actions choisies sont réalisées immédiatement.

La phase d’actions est suivie par celle de l’achat de cartes qui peuvent être des personnages ou des évolutions. Ces cartes seront par la suite utilisables à son tour, souvent par n’importe quel joueur moyennant paiement au propriétaire de la carte, mais chaque carte n’agit qu’une fois par tour. Le verso de ces cartes a aussi son importance dans la partie puisque c’est lui qui indique les crises que les joueurs doivent affronter. Elles peuvent être immédiates ou alors résolues au tour suivant lors de la phase correspondante.

La partie se termine dès qu’un des critères de fin de partie indiqué sur la carte de l’un des joueurs est rempli. Celui-ci doit l’annoncer immédiatement et le joueur actif termine son tour. Chacun révèle ses cartes objectifs et chacun décompte ses points en fonction des critères qui permettent de marquer. Le joueur qui en totalise le plus l’emporte. Ces critères ont rapport aux différents éléments qui interviennent dans le jeu, souvent du genre: le joueur qui a bâti le plus d’églises marque 3 points, le second 2, le troisième 1. La partie se termine aussi lorsque l’indice de révolte dépasse le marqueur de population. dans ce cas, le jeu gagne et tous les joueurs perdent, à moins qu’un joueur possède la carte objectif indépendantiste, auquel cas, celui-ci gagne.

[warning]Lire l’article découverte[/warning]

Carte de visite

Titre français Archipelago
Auteur Christohpe Boelinger
Editeur Ludically (2012)
Genre Jeu de plateau
Série
Nb de joueurs 2 à 5
Âge dès 15 ans
Durée 120 minutes
Néophyte Passionné
Pour rire Pour réfléchir
En famille Entre ami-e-s

Votre avis

3.2 - 5 votes

Ressources

C’est dans la boîte

  • la règle
  • 1 plateau de jeu circulaire
  • 30 cartes objectif secret
  • 15 cartes tendance
  • 48 cartes évolution
  • 25 hexagones
  • 135 pièces d’or
  • 82 cubes de ressources
  • une piste d’évolution
  • un marché intérieur
  • un marché extérieur
  • un tableau des citoyens actifs et révoltés avec meeples correspondants
  • un tableau des travailleurs disponibles avec un meeple gris
  • 5 sets de pions en bois de cinq couleurs différentes
  • 4 navires
  • 10 citoyens
  • 5 pastilles d’action
  • 1 marqueur d’ordre de jeu
  • 13 jetons marché/port
  • 13 jetons ville/temple
  • 24 jetons explorateur
  • 5 paravents/aide de jeu
  • 2 feuilles de résumés des cartes objectifs

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=5928

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *