lundi 20 novembre 2017     

«

»

Nov 13 2013

Imprimer ce Article

Le dragon dégommé 2

52Voici donc le retour du Dragon dégommé pour un second épisode tout aussi sanglant que le précédent, mais plus rapide, beaucoup plus rapide. Cette fois nous fûmes trois seulement pour ne faire qu’une bouchée de l’abominable monstre qui a tant hanté les nuits de René.

Deuxième tentative de réaliser ce cinquième et dernier scénario d’Andor, et tentative à nouveau couronnée de succès, même plus facilement que la précédente. Mais l’expérience y est pour quelque chose. Nous avons, cette fois, encore mieux préparé notre aventure, à tel point que nous avons même eu trop de temps, voire du temps à perdre (mais tuer le temps n’est-ce point de la légitime défense?).

Force est de constater qu’après avoir joué la même aventure une première fois, la saveur n’est pas tout à fait la même. L’autre constat est que les joueurs doivent nécessairement suivre un chemin assez strictement balisé par l’auteur. Difficile de s’en écarter trop sous peine de devoir rendre les armes. Dans ce scénario par exemple, point de salut si au moins trois paysans ne sont pas ramenés au château. Et pour ce faire, il faut s’en occuper dès le premier tour, sinon plusieurs sont piétinés par des monstres.

Difficile aussi de se passer du nain, qui aura pour principale tâche en début de partie de faire un peu de gonflette bon marché pour amener sa force au maximum. Les arcs sont obligatoires pour déloger les créatures du château, une longue vue est indispensable pour faire les bons choix dans la forêt. Et l’intérêt du magicien est évident s’il dispose du dé noir lors des combats.

Cette deuxième approche du scénario fut donc beaucoup plus réfléchie et calculée que la précédente. Et au final, le dragon a été tué le dernier jour, mais avant la septième heure. Il a manqué un rien pour pouvoir le tuer au jour précédent, malgré la perte d’un paysan qui raccourcit l’histoire d’un jour. Désormais, il ne manque plus qu’une seule chose: de nouveaux scénarios… que l’on attend avec une impatience non dissimulée 🙂

[warning]Lire:

[/warning]

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=6295

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *