jeudi 14 décembre 2017     

«

»

Nov 06 2014

Imprimer ce Article

Jouez au joueur

12Dans le petit univers du jeu de société, il existe un monde plus étroit encore constitué par les fans, les accros, les spécialistes, bref, les geeks. Et ces geeks se réunissent régulièrement ici ou là pour des conventions, des week-ends ou des salons. Le plus célèbre d’entre eux est celui d’Essen, qui se nomme justement Spiel Essen, soit en français de chez nous Jeu Essen. Et ce salon a inspiré des auteurs qui en ont fait un jeu.

En guise de propos introductif pour le lecteur non geek, quelques précisions sur ce salon. Il s’agit du grand rendez-vous annuel des éditeurs et distributeurs de jeux qui, généralement, y présentent leurs nouveautés. Et ça tombe bien car la manifestation se déroule à fin octobre, à deux pas de Noël donc. Le monde entier (enfin celui du jeu donc) s’y presse. Professionnels, et aussi (surtout?) geeks. Le salon mérite son surnom de Grand’Messe du jeu. Il a attiré cette année plus de 150’000 visiteurs-joueurs.

Vous imaginez donc un peu le tableau: 150’000 personnes, qui se pressent quatre jours durant dans des halles couvertes de stands, se précipitent sur les dernières nouveautés pour les acquérir avant la rupture de stock, le joueur geek dans toute sa splendeur. Et bien entendu, il ne faut pas oublier les jeux qui font le « buzz », bons ou médiocre peu importe, tout un chacun veut les acheter. La cantine prise d’assaut, le sandwich trop cher, le porte-monnaie trop vide. Et au final ce jeu qui vous propose de vous glisser dans la peau de l’un de ces geeks. Essen comme si vous y étiez, sans quitter votre salon.

Le plateau de jeu représente les halles de la foire avec les stands des éditeurs, tout comme dans le vrai salon, chaque éditeur à sa place. Et chez chaque éditeur, un jeu est vendu (représenté par une tuile). Vous, brave joueur inconscient des dangers qui vous guettent, partez très confiant après avoir concocté votre liste d’achat (matérialisée par des cartes choisies en début de partie). Vous avez 300 euros en poche. Les portes s’ouvrent, les stands des éditeurs ne sont pas encore tous achalandés, ça se fera en cours de partie (les tuile de jeux sont peu à peu placées sur les stands correspondants). La foule se presse et envahi des halles (en principe deux).

Votre sac peut contenir six jeux, représentés par six emplacements. Plus il se remplit, moins vous pourrez vous déplacer (un jeu ça va, plusieurs, ça devient lourd et encombrant). Et sachant que la foule ralentit aussi vos déplacement, ça devient vite difficile de se frayer un chemin. Votre mission, si vous l’acceptez, sera d’entrer dans la foire avec votre cabas et vos 300 euros, d’acheter des jeux, si possible ceux de votre liste sans oublier ceux qui font le buzz, ceux dont la cote monte, et d’avoir à la fin acquis beaucoup de jeux avec une grosse cote tout en ayant respecté votre liste d’achat. Votre voiture vous attend sur le parking. Vous pourrez ressortir autant de fois que vous le souhaitez pour remplir le coffre et entrer à nouveau dans la foire. Vous pourrez aussi prélever de l’argent au distributeur de billet (ça vous coûtera quelques points de victoire évidemment). Bref, vous serez le geek absolu.

Dire que j’ai apprécié ce jeu est à la limite de la réalité. Au premier abord on croit avoir affaire à un jeu gag, qui surfe sur un événement. Et au fur et à mesure, le sentiment évolue. Il faut bien gérer son cabas, ses déplacements, son argent, l’emplacement de la foule. Et au final on trouve un vrai bon jeu avec tous les ingrédients qu’il faut et très immersif. On s’y croit. Seul regret, mais de taille, le jeu a été édité à compte d’auteur, en nombre limité et il n’y aura pas de réédition. Mais on le trouve dans certaines boutiques, en Suisse du moins.

10

--> Fiche

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=6783

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *