lundi 20 novembre 2017     

«

»

Nov 10 2014

Imprimer ce Article

Un jeu sur le retour

Hpim6788Comme le titre ne l’indique pas, je vais évoquer ici le jeu Navegador. Alors pourquoi ce titre, demanderez-vous, non sans raison? Tout simplement parce que ce jeu n’est pas un inconnu. J’ai eu l’opportunité d’y jouer une première partie en 2010, c’était lors d’une édition de la Spielwiesn de Munich, une manifestation ludique particulièrement jouissive, la photo ci-contre vient de cette visite (voir l’album complet, souvenirs, souvenirs 🙂 )

 A l’époque, nous avions renoncé à l’achat de ce jeu. Je ressors ici le compte-rendu de la partie jouée sur place: « Navegador, un jeu avec un mécanisme de roue comme ses prédecesseurs Antike, Hamburgum, Imperial du même auteur. On pouvait raisonnablement fonder beaucoup d’espoirs. Le début de partie fut encourageant. Naviguer, découvrir, créer des colonies, produire des matières, les vendre, brutes ou transformées, obtenir des privilèges. Bref une première moitié sympa. Et puis la belle mécanique se dégrade. Le jeu est devenu de plus en plus automatique, chacun ne cherchant qu’à optimiser ses points de victoire dans son coin sans la moindre interaction possible avec les autres joueurs. Une déception qui se voit dans la note moyenne de 4,1 (sur 6). Certes le jeu obtient la moyenne, mais l’achat est écarté car les trois titres précédents du même auteur gérés par le même principe sont de bien meilleure qualité.« 

Il se trouve que récemment ce même jeu était soldé, et vu le prix, s’était une bonne affaire. or donc quatre ans plus tard il m’a été donné d’y rejouer. La première impression de 2010 n’a pas disparu avec quelques nouvelles et récentes parties. Mais elle a un peu évolué. Il s’avère que tout est important dans ce jeu. Il faut réussir un bon départ, une bonne course et une bonne arrivée.

C’est toujours vrai que les derniers tours sont un peu automatiques et on voit rapidement qui est en position de gagner. Selon la situation, il y a le risque de brader la fin de partie. Mais il est possible de bien gérer son évolution au fil de la partie pour éviter un écart insurmontable. La fin devient alors un peu plus tactique car celui qui voudrait mettre un terme n’est pas forcément en mesure de le faire.

En tous cas ce jeu sur le retour m’a moins déçu après les quelques dernières parties. L’achat est ainsi parfaitement justifié. Comme quoi la première impression n’est pas toujours la meilleure.

--> Fiche

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=6789

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *