lundi 20 novembre 2017     

«

»

Mar 03 2015

Imprimer ce Article

Vendredi 27 février 2015

Une très intense soirée ludique partagée par neuf personnes sur trois tables. Il y eut trois nostalgiques pour se lancer dans une séries de Netrunner, le jeu originellement de cartes à collectionner (d’ailleurs l’auteur n’est autre que Richard Garfield, l’inventeur des cartes à collectionner avec Magic). Désormais ce n’est plus un jeu de cartes à collectionner, mais un jeu d’extensions à collectionner. Car il y en a un bataillon. Pour le reste, Netrunner reste un jeu de carte solide qui a conservé les caractéristiques qui ont fait sa réputation à l’époque.

Les zombies se sont invités sur la seconde table pour trois vivants qui ont hésité à faire le morts dans une partie acharnée de Dead of Winter. Et à la fin… les joueurs ont gagné. A la raclette, selon les témoignages recueillis de certains d’entre, plus morts que vifs :-). Sur la troisième table, trois joueurs pour une partie de Panamax. Le jeu tourne tout aussi bien à trois qu’à quatre et sa durée demeure conséquente. Mais ses qualités ne sont pas remises en cause. La soirée s’est terminée avec une partie d’Istanbul, le jeu qui vient de recevoir le Swiss Gamers Award, entendez, le prix du jeu suisse de l’année, et ce n’est pas immérité!

Ce compte-rendu est aussi à lire sur la page facebook Génie & Friends

Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=7332

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *