lundi 20 novembre 2017     

«

»

Juil 20 2015

Imprimer ce Article

Vendredi 17 juillet 2015

03Treize personnes pour une soirée bien remplie. Une partie de La Granja à trois qui a permis de détecter encore quelques oublis dans les règles lors de la première partie vendredi dernier. Encore quelques parties et tout sera sous contrôle. Mais il est vrai que ce jeu est assez exigeant et que, comme pour nombre de jeux du même acabit, le diable se cache dans le détail.

A côté ce fut une partie découverte de Barony, le dernier né de Marc André, auteur de Splendor. Cette prise de contact a laissé une impression un peu mitigée. Le jeu provoque un sentiment de déjà vu. On peut songer par exemple à Kingdom Builder. On attend un jeu de conquête, on trouve un jeu de course. C’est en effet à celui qui ira le plus vite dans la progression de ses points de victoire. Et si la conquête existe bel et bien, elle provoque surtout un ralentissement du rythme à la fois du joueur qui attaque et de celui qui est attaqué. On pourra rétorquer qu’il suffit alors de contrer le joueur de tête, mais on tombe alors rapidement dans un effet de « kingmaker » indésirable. En revanche, le jeu est suffisamment léger pour être joué rapidement, moins d’une heure, explication des règles inclue.

Et la troisième table s’est attelée à une partie de Bimbo, un jeu de rôle drôle, totalement déjanté qui a mis une bonne ambiance toute la soirée… enfin toute la durée de la partie. Les mêmes ont ensuite ouvert un Shadow Hunter, un jeu de carte un peu dans la ligne des Loups-Garous de Thiercelieux, Nosferatu, The Resistance, mais avec ses particularités propres. Un peu de chance, un peu de bluff, un peu de déduction, un peu de persuasion, tous les ingrédients sont présents.

Barony a cédé sa place à une partie de Kingsburg, un jeu toujours autant apprécié, qui ressort avec plaisir régulièrement, et qui n’a pas pris une ride depuis son arrivée dans nos armoires. Et il y eut encore une partie de Splendor pour bien terminer une soirée d’une intensité ludique incontestable.

Ce compte-rendu est aussi à lire sur la page facebook Génie & Friends


Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=7636

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *