vendredi 20 octobre 2017     

«

»

Fév 23 2016

Imprimer ce Article

Vendredi 19 février 2016

33Belle soirée qui a réuni onze personnes autour de trois tables. Nippon est revenu, une fois de plus, sur la table. Le jeu a décidément trouvé son public, et surtout il séduit ceux qui n’y ont encore jamais joué. C’est sans conteste un des hits de ce début d’année.

L’autre star est Pandemic Legacy. La partie s’est poursuivie pour le troisième vendredi. Il reste encore quatre mois pour la terminer. Ici, difficile de ne pas aller au bout, ce serait gâcher. Mais ce n’est guère difficile, le jeu est vraiment prenant.

La troisième tablée s’est adonnée à un Shakespeare à quatre. Le jeu n’a peut-être pas fait de percée parmi les milieux ludiques. Il n’est pas pour autant mauvais, bien au contraire. Il a certainement souffert de la pléthore de titres parus et n’est pas parvenu à se faire sa place. Ce n’est pas une raison pour le négliger car le constat est qu’à chaque fois qu’il est joué, il plait.

La soirée s’est terminée avec une partie découverte de La Rose Noire. Une sorte de Cluedo sauce Nosferatu teinté d’Avalon pour une soupe qui, au final, manque un peu de sel. La première partie a tourné court avec une première accusation aléatoire qui a désigné les deux coupables. La seconde partie a été un peu plus longue et tactique. Mais le jeu n’a pas soulevé l’enthousiasme. On parle, on tue des personnages, sans vraiment savoir à quoi ça peut servir. Le bluff n’est pas évident, même si on sent qu’il est bien là quelque part.

Ce compte-rendu est aussi à lire sur la page facebook Génie & Friends


Lien Permanent pour cet article : http://www.geniedelalampe.org/?p=8146

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *