Hamburgum
retour à la liste

éditeur: Eggertspiele (2007)
auteur: Mac Gerdts
genre: Jeu de plateau
série:
joueurs:
cliquez ici pour exprimer votre avis

Nombre de parties jouées: Complexité:
Réflexion:
Durée: 2 heures Hasard:
Intérêt:

Ouverture de boîte
Très jolie couverture qui incite à ouvrir la boîte. Un peu mince, celle-ci ne résistera pas très longtemps à l'empilement et gagnera à se trouver le plus souvent possible sur la pile plutôt que dessous. Le matériel comprend un plateau de jeu recto (Hambourg) verso (Londres). Les représentations des deux villes sont tirées de gravures d'époque (17e siècle) qui donnent au jeu une ambiance particulière. Sur les villes figurent des paroisses avec une église et un certains nombre de bâtiments d'artisans reliées par des traits. Le matériel comprend des cubes de bois en trois couleur figurant les marchandises (bière, sucre, tissu), des matériaux de construction (bois, brique, cloche), des marqueurs de donation aux églises (cinq par église), des marqueurs de bâtiment (un par bâtiment représenté sur le plateau), des pièces de monnaie, six églises en bois, trois navires orange. Il y a encore un jeu de jetons de citoyens, de marqueurs et navires en bois pour chacune des cinq couleurs attribuées au joueurs.

Description
Les joueurs qui ont déjà pratiqué Antike ou Imperial du même auteur ne seront pas trop dépaysés. La fameuse roue est bien présente sur le plateau de jeu, mais ici pas de combats ni de prise de pouvoir, il s'agira de faire tourner l'économie d'une ville sans négliger, très important, les dons aux églises.

Le premier joueur est choisi au hasard, les autres suivront en sens horaire. Chacun reçoit un capital de départ, une marchandise de chaque type, un bois et une brique. Sur le plateau de jeu, les emplacement de chaque église accueillent les marqueurs de dons, les bâtiments sont placés à droite sur leur emplacement et l'échelle du bas, celle des cours des marchandises, accueille un marqueur de chaque dans la colonne 0.

A sont tour, le joueur déplace son marqueur sur la roue du 1 à 3 crans (gratuitement) ou davantage en payant un point de victoire par cran supplémentaire. Il effectue ensuite l'action indiquée par la case de la roue sur laquelle il s'arrête.

Trois actions permettent de produire des marchandises. Le joueur prend un marqueur de la marchandise en question, plus une marchandise de ce type par bâtiment correspondant qu'il possède. Deux cases permettent de vendre ou d'acheter des marchandises. En cas de vente, les marchandises sont envoyées sur les navires qui peuvent en accueillir un maximum chacun selon leur emplacement. Les marchandises sont vendue à leur cours. Une case permet de construire un navire et le mettre au port, une case de faire des donc à une église (et prendre un marqueur correspondant par don effectué) et une case de construire des bâtiments en ville.

Les points de victoire s'acquièrent en faisant des donations aux églises. Le montant de ces points de victoire peut augmenter en fonction du nombre de ses navires au port, de ses citoyens en ville. La partie se termine lorsque toutes les tuiles de donation des églises ont été acquises par les joueurs. Une donation se paie en matières, lesquelles peuvent être achetée avec l'action commerce en payant avec de l'argent fourni par la vente de marchandises qui s'acquièrent avec les actions correspondante sur la roue et que l'on peut multiplier par l'acquisition de bâtiments en ville. Un jeu qui tourne rond en quelque sorte.

cliquez ici pour donner votre avis sur Hamburgum

Ressources disponibles pour ce jeu

règle traduction française chez Ludigaume (pdf)
règle traduction française chez Ludigaume (pdf) sans fond coloré

Pas d'image pour ce jeu


retour à la liste